25 Nov 2011

Design & culture, Marketing digital par Epicure Studio 25 novembre 2011

Sur Dear Photograph, il est possible, pour le plus grand bonheur des nostalgiques, de comparer le passé et le présent en photographie.
Le principe est simple : deux photos prises exactement au même endroit à des années d’écart. Vous pouvez ainsi observer les changements qui se sont opérés au fil des années. Une façon plutôt ludique de replacer le passé dans le contexte du présent.

 

 

Source
28 Oct 2011

Design & culture par Epicure Studio 28 octobre 2011

Étonnant cette station de métro de Thorildsplan à Stokholm en Suède qui reprend le thème des bons vieux jeux vidéo en 8-bit.

On y retrouve le célèbre Pac-Man, Space Invader et même un peu de l’univers de Mario.

Le plus étonnant, c’est que c’est loin d’être la seule station à valoir le coup d’œil. Il semblerait qu’à Stokholm, on considère le métro comme lieu « créatif ».
Un autre exemple de ce qui y a été fait, c’est le plan de métro version opéra : http://www.kansloplaneraren.se/?l=en

Ils ne manquent pas d’idées ces suédois… Quoi que nous avons bien nos Space Invader aussi…

 

Sources
28 Oct 2011

Architecture & Merchandising, Design & culture par Epicure Studio

Le Studio de design intérieur  japonais « Fantastic design works co » vient de créer un restaurant reprenant le thème du conte de fées « Alice aux pays des merveilles », célèbre classique de Lewis Carroll.
L’établissement possède plusieurs salles qui sont toutes déclinées sur l’univers imaginaire reprenant les décorations psychédéliques et les illustrations dramatiques du conte.
Et cerise sur le gâteau, les serveuses du restaurant sont habillées en costumes d’Alice.
Situé dans le quartier de Ginza à Tokyo shopping, il est le quatrième restaurant à être créé sur ce thème.

Sources
28 Oct 2011

Design & culture par Epicure Studio

Pour une grosse marque, le photographe Igor Oussenko  réalise ainsi une série de photographies mettant en scène des femmes nues, juste vêtues de chaussures, dans des positions géométriques. Les clichés sont travaillés, les corps sont dédoublés de façon à reproduire l’effet kaléidoscope.

Sources